mardi 10 décembre 2019
Côte d’Ivoire: A  Yopougon, des  proches de Soro Guillaume  demandent aux populations d’accepter  son  pardon

Côte d’Ivoire: A Yopougon, des proches de Soro Guillaume demandent aux populations d’accepter son pardon Featured

Des responsables de plusieurs mouvements de soutien à Soro Guillaume, ont animé un meeting le samedi 28 septembre  2019 à Yopougon.

 Les mouvements de soutien à l’ancien président de l’Assemblée nationale poursuivent leur croisade pour la paix et la réconciliation nationale dans le District d’Abidjan. Après Port – Bouët et  Cocody,  c’était au tour de la commune  de Yopougon  d’accueillir ces messagers de la paix et de la réconciliation nationale  qui ont animé un meeting à la place CP1.

 Devant des centaines de militants et sympathisants, les leaders de ces mouvements  pro- Soro Guillaume, ont demandé pardon  aux populations notamment  à toutes les victimes de la crise postélectorale  au nom de leur leader Soro Guillaume. Non sans les inviter à accepter son pardon, afin que tous les ivoiriens se  réconcilient. 

 « Soro Guillaume a demandé pardon aux ivoiriens, en tant que ex- forces nouvelles, nous demandons pardon  à toutes les victimes de guerre puisque celui qui devrait le faire refuse. »,  a déclaré Sekongo Félicien, président du MVCI.

 Les intervenants à ce meeting ont  invité les populations  à soutenir leur leader qui sera  candidat  aux élections présidentielles de 2020.

Toutefois, ils demandent au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, de mettre en place une Commission électorale indépendante (CEI) consensuelle  pour des élections justes et transparentes pour éviter des troubles dans le pays.

 « Si le chef de l’Etat ne réforme pas la CEI,  il expose le pays à des troubles », a dénoncé  M. Sekongo alors que  les 15 membres de la CEI  nommés  mercredi  en Conseil des ministres par le Chef de l’Etat,  ont  prêté  serment vendredi  devant la Cour du Conseil Constitutionnell.

Koné Teyfour  du RACI  et candidat malheureux à l’élection municipale à Abobo, devant  le ministre  Hamed Bakayoko,  a réclamé la libération de  04 pro-Soro incarcérés. 

Un 4è meeting des pro- Soro  est annoncé  dans la commune  de Koumassi au sud d’Abidjan,  le 12 octobre prochain.

 Zatté Albert 

 

Read 1439 times Last modified on mardi, 01 octobre 2019 15:35
Rate this item
(0 votes)

About Author

Login to post comments

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.