samedi 12 juin 2021
37e et 38e sessions du Conseil des ministres du CAMES démarre le 31 mai à Abidjan

37e et 38e sessions du Conseil des ministres du CAMES démarre le 31 mai à Abidjan

Les 37e et 38e   sessions ordinaires jumelées du Conseil des ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) auront lieu du 31 mai au 04 juin 2021, à Abidjan, Hôtel Radisson Blu.

 Pour l’année 2021, les objectifs de ce rendez-vous sont, entre autres, la  consolidation du Cadre régional de certification et de qualification professionnelles du CAMES, comme une des réponses pour réduire le taux trop élevé du chômage des jeunes diplômés notamment dans l’espace CAMES mieux, la  consolidation des acquis à mi-parcours de son Plan Stratégique de Développement triennal 2020-2022 (PSDC 2020-2022) qui se traduit en 7 axes stratégiques complémentaires, 33 objectifs spécifiques et 83 actions concrètes afin de s’attaquer aux 6 problématiques prioritaires et transversales  que sont l’assurance-qualité ;  l’appropriation et de l’utilisation intelligente du numérique ; l’impact accru de la recherche organisée en réseau, au bénéfice des États membres ; le  rôle de Conseil et de veille du CAMES en matière de promotion d’enseignants chercheurs et des chercheurs, des outils pédagogiques et des offres de service, ainsi que  de la nécessité de sanctuariser les partenariats et de bien communiquer.

 Le ministre ivoirien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le prof. Adama Diawara rehaussera de sa présence cet important rendez-vous   qui se déroulera dans le strict respect du protocole sanitaire lié à la covid-19.

Pour rappel, le chronogramme de rotation des programmes du CAMES adopté en 2018, à Ouagadougou, au Burkina Faso, avait prévu la tenue de la 38e session à Abidjan, en 2021.

Mais l’émergence de la pandémie de la Covid-19 et les consultations électorales n’ayant pas permis l’organisation de la 37e session du Conseil des ministres à Bangui, en Centrafrique, celle-ci a été couplée à la 38e session pour se tenir du 31 mai au 4 juin 2021 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

A toutes fins utiles, il faut savoir que le Conseil des ministres du CAMES est la plus haute instance de ladite institution. Il regroupe tous les ministres ayant en charge l’Enseignement Supérieur et/ou la Recherche scientifique des pays membres répartis entre l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale, la Région des Grands Lacs et l’Océan Indien (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Madagascar, Mali, Niger, R.D. Congo, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo). Il a pour rôle de prendre des décisions pour le devenir du CAMES et   se réunit une fois l’an, en session ordinaire.

 

Une centaine de participants (102) au nombre desquels, des ministres, des experts sont attendus à ces sessions. 

 

En prélude à ces sessions, une réunion du Comité des Experts s’est tenue du 18 au 22 mai 2021par visioconférence, marquant le lancement bimodal des travaux dudit Comité du Conseil des ministres du CAMES.

 Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), le prof. Adama DIAWARA, s’est adressé aux experts en ces termes : « Je vous demande(que) , malgré les contraintes liées à la pandémie de la Covid-19, qui nous obligent à  travailler à distance, de faire montre de constance et d’assiduité dans la participation aux travaux… Osez, et faites les meilleurs choix qui permettront au CAMES et aux institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche de répondre aux attentes de nos sociétés, en quête d’émergence.»

 

Le Secrétaire Général du CAMES, Prof. Bertrand MBATCHI a interpelé les experts en ces termes « Nous comptons non seulement sur chacune de nos intelligences individuelles mais aussi et surtout sur notre intelligence collective, pour aboutir à des conclusions, qui fassent progresser le CAMES et nos institutions membres vers un service pertinent et avéré, pour le développement durable des États membres, par l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation.

Au total, vingt-huit (28) experts de 13 pays ont procédé du 18 au 22 mai 2021 à l’examen des questions inscrites à l’ordre du jour des 37ème et 38ème sessions du Conseil des ministres du CAMES.

Les résultats de ces travaux devront permettre d’éclairer les décisions des ministres en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, relativement aux points soumis à leur examen par le Secrétaire Général du CAMES, indique-t-on.

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.

logo-echodabidjan.com