mardi 20 octobre 2020
Super User

Super User

La commission électorale indépendance (Cei), a présenté le  mode opératoire et le plan de sécurisation de l'élection présidentielle du 31 octobre  au cours d’un atelier le mardi 13 octobre 2020, à Abidjan. Et ce en présence  des acteurs du processus électoral ivoirien et des représentants des candidats à ce scrutin.

  D’entré  Coulibaly-Kuibiert Ibrahime , président de la commission électorale indépendante a fait savoir que  malgré la survenue de la pandémie à coronavirus  et la nécessaire adaptation qu’elle a imposée, tous les délais ont été tenus jusqu’à ce jour par son institution. « La CEI est prête techniquement  pour organiser le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020», a-t-il  rassuré. Pour lui en le disant  «  ce n’est pas dans un souci de  raviver la polémique, encore moins contrarier quelqu’un mais seul la volonté de  respecter   la Constitution et le  Code électoral  » a expliqué M. Coulibaly.

 Aussi,  il  a réaffirmé l'engagement de son institution à  garantir et protéger  la sincérité du scrutin  et de s'assurer de la conformité du vœu de l'ensemble des électeurs d'avec le résultat proclamé par la CEI. « La mission de la CEI est d'organiser des élections démocratiques dont les résultats devront être acceptés de tous. Nous ne faillirons pas à notre devoir », a rassuré le président de la CEI.

A sa suite, deux communications ont meublé cet atelier. Notamment celles de M. Antoine Adou sur le mode opératoire de ce scrutin présidentiel et du commissaire divisionnaire Aristide Adon sur le plan de sécurisation de cette élection.  La sécurisation du scrutin se fera en trois phases, notamment une phase préélectorale, une phase pendant le scrutin et une phase post-électorale, a fait savoir le commissaire Adon. Par ailleurs, il a indiqué qu'environ 7.495.082 millions d'électeurs devraient prendre part à l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain et que  la campagne électorale pour cette élection s'ouvre jeudi prochain.

Sally Konaté

 

La Commission électorale indépendante (CEI) a procédé, le vendredi,9 octobre 2020,  à la remise officielle des documents électoraux à savoir spécimens de bulletin de vote et affiches de campagne aux représentants de chacun des candidats en lice pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020  à son siège  à Abidjan.

Au nombre des  représentants de candidats attendus, seuls ceux du RHDP et du candidat indépendant Kouadio Konan Bertin dit KKB ont répondu présents.
Les deux autres candidats à Savoir  Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan ont brillé par leur absence. Au total, 10 000 spécimens de bulletin unique de vote, 100 000 affiches, la liste électorale définitive ( LED) sur support électronique et les les décrets relatifs à l’organisation des scrutins électoraux avenir ,constituent les documents remis aux représentants des candidats.

 Dans son discours, le président de la CEI, Coulibaly -KUIBIERT Ibrahime a  rassuré, tous les représentants de candidats de la  volonté et la détermination de la Commission électorale Indépendante à organiser ces élections crédibles et transparentes. « Nous disposons d’importants moyens logistiques pour organiser dans les meilleures conditions l élections et proclamer les résultats dans des délais raisonnable. » a-t-il fait savoir et d’ajouter que «  la CEI a arrêté d’importantes mesures pour organiser dans la transparence et l’équité, le vote, afin que les résultats proclamés par nos Commissions locales ainsi que la Commission Centrale soient conformes aux verdicts des urnes pour que  meilleur gagne. Il est important de savoir que La liste électorale définitive qui servira pour le scrutin présidentiel ivoirien du 31 octobre prochain compte 7 495 082 électeurs pour 10 815 lieux de vote selon la Commission électorale indépendante (CEI).Se prononçant sur l’absence des Candidats Henri Konan Bédié et Affi N’guessan, le président de la Commission électorale indépendante a dit  qu’ ils pourraient venir à tout moment récupérer les leurs.

 

Sally Konaté

Le mardi 6 octobre 2020, en fin d’après -midi l’alliance des guides religieux, a été reçue en audience par le premier ministre Hamed Bakayoko . Cette  rencontre se situe  dans le cadre de la situation socio politique qui prévaut dans le pays à l’approche de l’élection présidentielle  Au terme de cette rencontre et s’adressant aux journalistes, les guides religieux, par la voix de leur porte -parole en l’occurrence DR Noel N’ Guessan , membre de la fédération évangélique de Côte d’Ivoire, ont invité les hommes politiques à faire preuve de responsabilité et de maturité. Pour lui,  il est primordial de s’assoir et d’échanger dans l’intérêt de la nation.

« Avoir des opinions politiques différentes ne doit pas nécessairement nous amener à nous entredéchirer » a-t-il  indiqué avant de demander aux jeunes de refuser  d’être instrumentalisés  dans la mesure où  ils sont l’avenir du pays et qu’ils sont un maillon essentiel dans la construction de la nation. Dr Noël  a fait savoir, que ses paires et lui sont porteur  d’un message de paix, aux autorités, aux hommes politiques et à la population ivoirienne.

«  Nous sommes tous  amoureux de ce pays. Nous guides religieux , nous voulons prendre  notre part dans le travail de construction de la cohésion sociale de manière à ce que au soir du 31 octobre2020, notre pays surprenne le monde  par sa maturité à dépasser ses divergences et à organiser des élections qui réunissent les fils et les filles de ce pays sur l’essentiel, l’intérêt de la Côte d’Ivoire » a-t-il martelé.

 Pour rappel, l’alliance  des guides religieux est composée des représentants de toutes les confessions religieuses du pays à savoir musulmans, chrétiens Catholiques, protestants, évangéliques, etc…

Sally konaté

Abidjan, le 06 octobre 2020 - Le Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs), Méké MÉITÉ a annoncé que 25 955 candidats ont été déclarés admissibles à l’examen du Brevet de Technicien supérieur (BTS), soit un taux de 52,30%. C’était à l’occasion d’un point de presse relatif aux résultats du BTS de la session de septembre 2020 à Abidjan.

« Pour cette session 2020, sur 51 650 candidats inscrits, 49.700 étaient présents. Ce sont 25.955 candidats qui ont été déclarés admissibles. On note un taux d’admissibilité de 52,30% contre 58,69% pour la session 2019, soit une régression de 6,39% . », a souligné le Directeur Adjoint de Cabinet Méké MÉITÉ.

Poursuivant, le Directeur de Cabinet Adjoint de l’Enseignement Supérieur et Président du Comité d'organisation du BTS 2020 a précisé que concernant le genre, on enregistre un taux de réussite évalué à 52,18 % chez les filles contre 52,45 % chez les garçons.

Il a également indiqué que la répartition des admis par spécialité est la suivante : « 7875 admissibles sur 13 323 candidats présents pour la filière industrielle, soit un taux de réussite de 59,11% et 18 120 admissibles sur 36 377 candidats présents pour la filière tertiaire, soit un taux de réussite de 49,81 % ». 

Les résultats sont donc disponibles à partir de ce mardi 06 octobre 2020 à 21H 00 GMT sur le site officiel     "examensbts.net "

D.Bank

Lundi 07 septembre 2020- Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Prof. Adama Diawara a présidé, à son cabinet, la signature de deux (2) accords de coopération entre l’Université Péléforo Gon Coulibaly (UPGC) de Korhogo, l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (INP-HB) et l’Université de Parme (Italie).


Le ministre Diawara s’est réjoui de la signature de ces deux accords, lesquels, selon lui, « vont permettre de voir l'éclosion d'un grand nombre de projets de recherche » pouvant booster la recherche scientifique.
« Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique restera à vos côtés pour son appui », a promis le prof. Diawara.


Au nom des deux institutions, le directeur général de l’INP-HB, Dr Koffi N’Guessan a relevé que « cette coopération renforcera les activités de recherche appliquée par l’Institut et ceci en synergie avec l’Université Péléforo Gon Coulibaly ».
Le président de l’Université Péléforo Gon Coulibaly, le prof. Coulibaly Adama, s’est également réjoui de cette coopération qui permettra, selon lui, de promouvoir la recherche sur le karité, « une ressource locale qui présente des vertus inestimables ».


La directrice du Centre universitaire pour la coopération internationale de l’Université de Parme, Mme Nadia Monacelli a souhaité « une coopération gagnant-gagnant » axée notamment sur « la formation conjointe des adultes de demain ».
Notons que ces accords portent, entres autres, sur les échanges d’enseignants, de chercheurs et d’étudiants, la production conjointe de publication de haut niveau scientifique, le développement conjoint de projets de recherche dans les domaines d’intérêt commun.


L’ambassadeur de la Côte d’Ivoire près la FAO et le PAM, SEM Seydou Cissé a rehaussé de sa présence cette cérémonie.

Sercom Mesrs

Lundi 07 sept 2020- Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche Scientifique (MESRS) lance les Journées de l’orientation du bachelier (JOB). L’édition 2020 dont le thème est « Défis actuels de l’Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire : solutions à travers les TIC, l’enseignement à distance et l’inclusion numérique » se distingue des éditions précédentes par des JOB à distance, du fait de la pandémie de covid-19.

La présente édition qui a  lieu durant tout le mois de septembre  entend promouvoir l’usage des TICs, devenues une exigence au regard des contraintes sanitaires qui   recommandent l’adoption de nouveaux comportements. Notamment pour assurer la continuité des cours et des examens dans les établissements d’enseignement supérieur afin de prendre en compte les impossibilités créées par la situation actuelle, tout en veillant à garantir la valeur des diplômes et en prenant en compte l’ensemble des publics spécifiques.

Des innovations sont apportées à ces journées  à travers l’édition d’un guide, une lucarne offerte sur le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et une page Facebook et un compte Instagram animés tout au long des préinscriptions ouvertes dans la même période.

 Le guide   donnera l’occasion  de présenter les JOB 2020. Par la suite, la procédure d’inscription en ligne et les critères d’admission dans les établissements publics et privés seront expliqués, avant que des institutions publiques d’enseignement supérieur et privé ne soient présentées. Par ailleurs, des informations utiles relatives par exemple au système LMD, à l’obtention d’une bourse, à la procédure d’équivalence, aux établissements agrées, seront données. D’autres informations utiles sont disponibles sur les espaces dédiés.

Sercom Mesrs

Lundi 07 sept 2020- Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le  prof. Adama DIAWARA,  a  donné  le top  départ des  épreuves écrites du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), session 2020  qui se dérouleront du  07 septembre au  10 septembre prochain sur toute l’étendue  du territoire national.   L’ouverture   officielle des épreuves écrites   a eu lieu   lundi au Centre   de Bureautique, de Communication et de Gestion d’Abidjan-Cocody (CBCG), où  500   candidats  composent en Technique d’expression française, dans la matinée, et l’Anglais,  dans l’après-midi.
La   visite des centres d’examen s’est poursuivie  à l’Ecole  William Ponty de Yopougon.  


À chacune de ses visites, Adama Diawara a saisi l’occasion pour   inviter  les candidats «  à rester concentrés » et  à s’abstenir de tout acte pouvant  compromettre leur réussite, notamment la fraude . Aussi,   leur a-t-il prodigué de « sages conseils  pour un examen crédible avec un taux de réussite élevé » à cet effet.


Le ministre a insisté sur le port du masque et le respect de la distanciation physique du fait de la maladie à coronavirus.  
Ce sont  au total 51 650 candidats   qui sont inscrits pour la session  2020 du Brevet de technicien supérieur contre   56414 candidats inscrits pour la session 2019. Parmi ces  candidats, il y a 23937 garçons ( 46, 34% )  et 27 713 filles ( 53, 66% ). Au niveau des filères nous avons 37870 étudiants ( 73, 32%) pour les filières du Tertiaire et   13780 étudiants( 26, 68%) pour celle du Industrielle. Ils  composent dans 121 centres répartis sur l’ensemble du territoire, a indiqué le ministre.  


 La  particularité   de la session 2020 est la suppression des épreuves orales du BTS du fait de la pandémie   de Covid-19.
 Les épreuves pratiques   quant à elles sont prévues du lundi 14 septembre au samedi 19 septembre prochain.
Les résultats  pour l'admissibilité sont attendus le mardi   6 octobre 2020.

Sercom Mesrs

Le président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire, Jean-Claude COULIBALY et Marie-Laure N’GORAN, Président du comité d’organisation, ont  animé une conférence de presse , le Jeudi 3 Septembre 2020, à la maison de la presses au Plateau  pour annoncer  aux journalistes les grandes innovations de la soirée des Ebony dans sa nouvelle formule dénommée  « WEEK-END DES EBONY.

 Le Président de l’Union des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean Claude Coulibaly a annoncé que la date du dépôt des dossiers de l’Ebony 2020 est fixée du 1er au 5 novembre 2020. «  Les articles pris en compte seront les articles publiés du 5 novembre 2019 au 5 novembre 2020. » a-t-il indiqué non sans rappeler le thème de cette année à savoir « Quel journalisme pour une Côte d’Ivoire rassemblée ».

Ce thème est d’une importance capitale en ce sens qu’il invite les journalistes à la responsabilité et surtout à jouer leur rôle pour la paix et la cohésion sociale. Concernant les  innovations, Marie-Laure N’goran, présidente du comité d’organisation, a égrainé les différentes articulations du week-end d’Ebony 2020  qui se tiendra sur trois jours. Ainsi, le vendredi 04 septembre il y aura des  ateliers de réflexion, de débats et de conférences ainsi que des tables-rondes sur le métier de journaliste.

 Le président Jean-Claude Coulibaly, a également annoncé un Prix de la Presse Numérique, un prix pour le phénomène de la déforestation, et un prix de la meilleur entreprise de presse viendront s’ajouter aux autres déjà existant.
Les journalistes seront invités à visiter le village Ebony où les attendrons divers jeux, dans une ambiance musicale le vendredi 4 Septembre. Le samedi 05 septembre, il y aura des activités sportives  et la finale du tournoi de la confraternité et la nuit des Ebony dans la soirée.

Le  dimanche 06 décembre, une sortie découverte sera organisée à Bomizambo, le village des tisserands, avant le retour à Abidjan. Pour rappel   La 22e nuit des Ebony se tiendra dans la ville de Yamoussoukro.

 Saly Konaté

 

Le Mouvement  National un coup Ko pour le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la paix) a réaffirmé ce samedi 1 août 2020 à Abidjan son soutien au nouveau premier ministre, Hamed Bakayoko.

Pour le président du mouvement, Adama Camara le nouveau premier ministre ivoirien jouit d’une expérience avérée. « Le nouveau premier ministre Hamed Bakayoko, qui a la réputation d’être un bon élève, une personnalité qui apprend vite, compte plus d’une vingtaine d’année de présence dans les différents gouvernements de notre pays. (…) Il ne faut pas occulter le fait qu’en absence du premier ministre feu Amadou Gon Coulibaly, assurant l’intérim, le ministre Hamed Bakayoko a fait montre de son talent et son pragmatisme dans la gestion des affaires politique en Côte d’ivoire », a révélé le président du Mouvement  National un coup Ko pour le RHDP.

Aussi le Mouvement  National un coup Ko pour le RHDP voudrait, à travers cette contribution exprime toute sa gratitude au Président Alassane Ouattara pour cette nomination,  tout en  souhaitant une bonne mission au nouveau chef du gouvernement ivoirien.

Dbk

La  CIE (Compagnie ivoirienne d’électricité) annonce un nouveau report des dates limites de paiement des factures d'électricité en vue de soutenir les ménages et les clients professionnels face à la pandémie de la Covid-19.

 Il  s'agit d'un ‘’délai exceptionnel ‘’ des dates limites des factures d'électricité, selon la compagnie. Elle  vise à soutenir les populations face à la crise liée à la Covid-19, dans le cadre des mesures sociales de l'Etat de Côte d’Ivoire.

La CIE, en tant qu’entreprise citoyenne, engage cette mesure sociale qui offre des facilités de paiement avec suspension des pénalités. Ce délai exceptionnel se veut un accompagnement des clients dans le règlement de leurs charges d’électricité.    

Pour ceux ayant reçu des factures en mars et mai 2020, les pénalités pour impayés des factures sont suspendues jusqu'au 10 août 2020 avec aucune pénalité appliquée avant le 11 août 2020.  

En outre, « la date limite de règlement de la facture du mois de juillet 2020 est fixée au 10 septembre 2020 », souligne la société de service public. Un délai qui donne aux clients trois mois pour s'acquitter de leurs charges d’électricité.    

Concernant les clients abonnés ayant reçu des factures en avril et en juin 2020, les pénalités pour impayés des factures sont « suspendues jusqu'au 10 septembre 2020 » avec aucune pénalité  appliquée avant le 11 septembre 2020, ajoute la compagnie.  

Aussi, la date limite de règlement de la facture du mois d'août 2020 est fixée au 10 octobre 2020. Toutefois, la société prévient qu'au terme de ces délais exceptionnels sa politique de recouvrement sera à nouveau appliquée.  

Le gouvernement avait, dans le cadre de la pandémie de la Covid-19, décidé du report des dates limites des factures d'électricité des mois de mars et avril 2020 pour l'ensemble des ménages respectivement au 15 juillet et au 17 août 2020.

Et ce, sans application de pénalité de retard sur lesdites factures et sans suspension de la fourniture d'électricité pour cause d'impayé, dans l'optique d'accompagner les ménages vulnérables et les entreprises à atténuer l'impact sur leurs portefeuilles.  

Sally Koné 

 

Page 1 sur 84

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.

logo-echodabidjan.com