samedi 24 août 2019
Côte d'Ivoire : Amadou Koné annonce la fin des Gnambros et reconnait que les Gbakas paient 11 mille FCFA de faux frais par jour

Côte d'Ivoire : Amadou Koné annonce la fin des Gnambros et reconnait que les Gbakas paient 11 mille FCFA de faux frais par jour

Gnabro mercredi à Abidjan (ph KOACI)
 
© koaci.com - Mercredi 12 Décembre 2018 -  Le phénomène des Gnambros (terme nouchi (patois local), sorte demafia Rechercher mafia aux abords des transports en commun, ndlr) a été abordé par le ministre des Transports à l’occasion de la 5ème édition des Rencontres Sectorielles organisées par le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat / Secteur Privé (CCESP) qui s’est tenu ce soit à l’Hôtel Ivoire en présence de plusieurs acteurs du secteur des transports.


Amadou Koné a indiqué que ses concitoyens qui ont décidé de brader son autorité et qui créent parfois le désordre dans les gares routières (scènes récurrentes de violences urbaines avec armes blanches et parfois à feu, ndlr) vont disparaître.

«Les Gnambros vont disparaître quand nous allons achever les réformes, ou bien nous allons utiliser la force et cela relève du ministère de l’Intérieur avec qui nous avons des discussions constantes sur cette question, » a déclaré le ministre des Transports.

C’est suite à l’organisation du secteur des Transports que les Gnambros disparaîtront comme mentionné par Amadou Koné.

Il a annoncé, la création de l’autorité de l’organisation des transports à Abidjan avant 2019. Le ministre a précisé que toute la problématique de l’organisation dutransport Rechercher transport ne se résume pas à quelques problèmes de «Gnambro Rechercher Gnambro » à Abidjan. 
Amadou Koné reconnaît néanmoins que ces derniers exercent en toute illégalité une activité qui n’en est pas une.
«Pour traiter cela il faut trouver les moyens pour que ce phénomène s’arrête. J’ai compris qu’il faut qu’on aille à la professionnalisation du transport. Il faut qu’on puisse mettre en place à Abidjan d’abord, une autorité organisatrice des transports, »a-t-il insisté. 

«Il y a des Gnambros violents, il y en a qui ne le sont pas. Il y en a qui ne se font pas appeler des Gnambros, mais qui exercent à leur façon, le métier que les Gnambros exercent souvent avec la couverture de la fonction ou des responsabilités que l’Etat leur a confiées, » a poursuivi le ministre.

Le secteur dutransport Rechercher transport urbain à Abidjan en particulier souffre d’existence de faux frais en tout genre contre lesquels il faut lutter.

M. Koné a révélé que les informations qu’il a en moyenne en ce qui concerne les «Gbaka Rechercher Gbaka » font état de ce que, ce sont 11 mille FCFA de faux frais qu’ils paient par jour.

Le ministre a également touché du doigt le phénomène de création anarchique des gares routières.

Selon lui, il faut faire en sorte que chaque transporteur ne se lève pas pour créer au coin de la rue,

Son souhait est que le ministère et les acteurs des transports s’accordent sur la procédure de création des gares, sur la procédure de création des lignes pour savoir qui va où pour que cela soit sécurisé. 

«C’est ce travail qui est en train d’être fait qui nous a pris un peu de temps, « a-t-il conclu sur ce chapitre.

La Côte d’Ivoire a obtenu une réduction de 30% sur le prix du plafonnement de l’escale de l’assistance au sol.

En donnant cette bonne nouvelle, le ministre des Transports a soutenu que les autorités sont allées au-delà de ce qu’elles ont à faire dans le cadre de la convention.

Amadou Koné a enfin annoncé que la réduction des 30% sera effective à partir du 1er Janvier et les discussions se poursuivront si nécessaire pour aller au-delà des 30%.

Wassimagnon

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.