mardi 10 décembre 2019
Côte d’Ivoire-Fraude fiscale : La DGI sait des marchandises de plus de 3 milliards f cfa à Yopougon

Côte d’Ivoire-Fraude fiscale : La DGI sait des marchandises de plus de 3 milliards f cfa à Yopougon

Le mardi 22 janvier 2019, la direction générale des Impôts, a à travers  la Direction des Enquêtes, du Renseignement et de l’Analyse Risque (DERAR), saisi des marchandises estimée à Trois (3) milliards de francs dans les locaux de  l’entreprise Pearlland Côte d’Ivoire Investituent Coltd, située à la zone industrielle de Yopougon.

Cette SARL au capital de dix millions, classée parmi les petites entreprises, est spécialisée dans l’importation et la commercialisation de marchandises diverses notamment des matériaux de construction (carreaux, portes, lambries, etc), des produits d’entretien de maison, des ustensiles de cuisine et des produits phyto sanitaire. 

Des agents de la Direction générale des impôts dont le premier responsable est Ouattara Abou Sié, ont fait irruption dans les locaux de Pearlland Côte d’Ivoire Investituent Coltd. Selon une note du service communication de la DGI dont copie nous est parvenue hier, ces  marchandises étaient entreposées dans un local de plus de 8.000m2 et les activités de cette SARL ont été déclarées dans un régime de l’impôt synthétique.

Il convient de noter que pour atteindre ces résultats, les enquêteurs expérimentés ont mis en place un dispositif. Lequel dispositif a consisté, à l’analyse et aux recoupements des données issues des importations de la société. Ainsi la perquisition a révélé que toutes ces marchandises ne sont pas déclarées au fisc,  des bons de livraison sont délivrés en lieu et place des factures normalisées et il existe une double comptabilité.

Cette technique est couramment utilisée par les opérateurs économiques pour organiser la fraude. « La fraude étant avérée, les collaborateurs du Directeur général des Impôts ont procédé à la mise sous scellée de l’entrepôt », précise la note qui indique que cette situation va déclencher, une vérification générale de comptabilité pour évaluer le préjudice subi par l’Etat de Côte d’Ivoire assortie de sanctions fiscales, voire pénales.

La Direction générale des Impôts a décidé d’aller en guerre contre les fossoyeurs de l’économie. C’est dans cette optique que s’inscrivent ces actions de lutte contre la fraude fiscale qui prend des proportions inquiétantes. C’est pourquoi, les populations sont appelées à une franche collaboration pour dénoncer toute activité suspecte de jour comme de nuit.

 Générosa de Jésus

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.