lundi 18 novembre 2019
Côte d’Ivoire : Meeting de la coalition PDCI-FPI, premier test réussi pour l’opposition

Côte d’Ivoire : Meeting de la coalition PDCI-FPI, premier test réussi pour l’opposition Featured

Le meeting de la coalition de l’opposition  PDCI-FPI (Pro Gbagbo) tenu le  samedi 14 septembre dernier au parc des sports  de Treichville  a connu un succès sans pareil au niveau mobilisation.

 Le samedi dernier c’est à une vraie démonstration de force de  mobilisation que nous avons assisté  au  meeting de la coalition  PDCI - FPI et de plusieurs  de ses partis alliés.

 Le Parc des sports de Treichville s’est trouvé  très exigüe pour contenir les centaines de milliers de militants venus de tout le pays pour prendre part à ce premier meeting conjoint.

C’est une immense marée humaine qui a déferlé  dans ce stade,  bravant la chaleur. La pelouse du stade  où a été installée des milliers de chaises étaient pleine,  toutes les tribunes également.

  Ils étaient nombreux les militants qui n’ont pu avoir accès  à l’enceinte du stade.

Pour la circonstance, les militants  étaient  tenus  de rester hors du stade  où des écrans géants ont été installés pour leur permettre de suivre la cérémonie.

Ce samedi l’opposition a fait mentir les mauvaises langues qui entretenaient des spéculations  négatives  sur la mobilisation des militants.

  Vu la forte mobilisation des militants, Maurice Kacou Guikahué dit  lorgner désormais  le stade Félix Houphouët Boigny  qui est plus spacieux, pour les prochains rassemblements.

 Annonçant l’opération inondation Plateau, Il a félicité les militants pour leur forte mobilisation à ce meeting. Dans son allocution le secrétaire exécutif en Chef du PDCI-RDA  a remis sur la table  les revendications chères à l’opposition ivoirienne.  Notamment la réforme de la commission électorale indépendante, la libération  complète des prisonniers  de la crise post-électorale, le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.  Tour à tour, Assoa  Adou, secrétaire général du FPI pro Gbagbo, Georges Ouegnin, le leader de EDS, Alain Lobognon (mouvement pro Soro Guillaume) ont interpellé le pouvoir d’Abidjan sur les graves dérives dans la gestion du pouvoir d’Etat, invitant le Chef de l’Etat à avoir une oreille attentive aux préoccupations de l’opposition ivoirienne et des populations  afin d’éviter de faire sombrer le pays dans un autre cahot.   

 Zatté Albert

Read 1117 times Last modified on jeudi, 19 septembre 2019 01:42
Rate this item
(0 votes)

About Author

Login to post comments

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir l'actualité à tout moment.